Bonnes Pratiques

Qu’est-ce qu’une Bonne Pratique ?

À l’entrée d’un centre de tri à Bogota, ce panneau montre l’équipement nécessaire pour la protection des IWPAR : les casques, les gants et les masques.
À l’entrée d’un centre de tri à Bogota, ce panneau
montre l’équipement nécessaire pour la protection
des IWPAR : les casques, les gants et les masques.

Il y a 10 ans, dans le cadre du programme PRECEUP sur l’environnement urbain cofinancé par la CE, Enda Europe avait collecté de nombreuses bonnes pratiques. A Bogota, Enda a réalisé et publié le premier recensement et a aidé une organisation de IWPAR à obtenir la première reconnaissance publique et des contrats dans le cadre de la privatisation de la gestion des déchets dans les années 90. Enda Colombie a produit un grand nombre de rapports, d’études et de films…

Ces bonnes pratiques entre autres serviront à analyser ce que font les autres acteurs et à apporter des nouvelles idées, à susciter des débats entre les partenaires et avec les parties prenantes, ainsi qu’à adapter la méthodologie du projet IWPAR si nécessaire (idéalement les deux).

Pour nous, une bonne pratique est un exemple de programme opérationnel qui pourrait être appliqué à notre programme ou soulève des points importants de réflexion. Nous identifions deux types de bonnes pratiques, celles concernant l’inclusion des IWPAR dans un système de protection sociale et celles visant à leur intégration dans un système de gestion formel des déchets (idéalement les deux). Nous avons aussi choisi des programmes se déroulant dans des pays au contexte comparable à celui de nos pays d’intervention et dont on a pu retracer et analyser la progression.


Les fiches de bonnes pratiques

Géolocalisation des bonnes pratiques

Géolocalisation des bonnes pratiques

Les publications des bonnes pratiques (pdf)

  1. Egypte - le Zabbaleen Environmental Development Program (ZEDP)
  2. Le Programme Vida Limpa (Brésil)
  3. Le système national d’assurance maladie au Ghana (NHIS)
  4. Le programme communautaire SEWA (Self Employed Women’s Association) - L’association indienne des travailleuses indépendantes - Inde
  5. Les coopératives de recycleurs en Colombie : les exemples de la Coopérative de travail associé Recuperar (Medellin) et de Prosperar (Manizales)
  6. Trier à Buenos Aires : des coopératives à géométrie variable
  7. Mozambique, Sénégal et Burkina Faso : LVIA Les centres de valorisation de déchets plastiques
  8. Les Philippines : Le Programme Linis Ganda de Metro Manila
  9. Inde, Pune : KKPKP et SWaCH
  10. Afrique du Sud - Durban, la municipalité de eThekwini
  11. Brésil - Rio de Janeiro, la coopérative Coopcarmo
  12. Thailande - Le Projet Baan Mankong et Le Community Organisations Development Institute
  13. Mauritanie - Le Projet Zazou
  14. Bangladesh - Waste Concern
  15. Rwanda - Les Mutuelles de Santé
  16. Cambodge - Les Programme SKY
  17. Sénégal - Les Mutuelles de Santé GRAIM/ENDA GRAF
  18. Tanzanie - mutuelle de santé UMASIDA
  19. Philippines - Le projet Kasapi
  20. India - Hasiru Dala
  21. Costa Rica - La couverture sociale universelle
  22. Maroc - Le projet RAMED

  23. Quelques définitions

    Pour mieux comprendre les thèmes sur lesquels portent ces bonnes pratiques nous proposons quelques définitions sur :

    Politique publique :

    "Un ensemble constitué d'une part d'un ou plusieurs objectifs collectifs considérés comme nécessaires ou désirables et d'autre part de mesures ou d'actions mises en œuvre, même partiellement, par une institution ou un organisme étatique avec pour finalité l'orientation du comportement des individus ou des comportements collectifs, dans le but de modifier une situation perçue comme insatisfaisante".

    Source: Roth Deubel André-Noël. Politicas publicas, formulacion, implementacion y evaluacion. Ediciones Aurora. Bogota, 1999.

    Recycleurs de métier permanents :

    "Personnes dont la majorité des revenus provient de l'activité de recyclage, laquelle s'inscrit pour eux dans une continuité et une certaine tradition, qui sont relativement spécialisés, par exemple dans le tri et la commercialisation de certains matériaux, qui entretiennent des relations commerciales avec des producteurs de déchets recyclables majeurs, et qui ont une connaissance approfondie de la ville, sous l'angle des sources de matériaux recyclables"'.

    Source: Silvestre Angela, Antolinez Alexander, Parra Federico. Ojo al Plan Maestro. Una mirada critica al Plan Maestro para el Manejo Integral de los Residuos. Enda América Latina. 2004.

    Recycleurs de métier temporaires :

    "Personnes qui ont démarré récemment l'activité de recyclage et qui y voyaient initialement une activité temporaire mais avec une perspective de pérennisation".

    Source: Silvestre Angela, Antolinez Alexander, Parra Federico. Ojo al Plan Maestro. Una mirada critica al Plan Maestro para el Manejo Integral de los Residuos. Enda América Latina. 2004.

    Glaneurs

    "Personnes qui survivent en passant d'un activité à une autre. Il s'agit d'activités qui ne demandent pas de spécialisation. Ces personnes connaissent une instabilité professionnelle importante et tirent leurs revenus d'activités diverses qui ne sont pas toutes liées à l'activité de recyclage".

    Source: Silvestre Angela, Antolinez Alexander, Parra Federico. Ojo al Plan Maestro. Una mirada critica al Plan Maestro para el Manejo Integral de los Residuos. Enda América Latina. 2004.

    Travail informel

    "Travail ou activité réalisée par des personnes qui travaillent dans une entreprise informelle, ou bien par des personnes salariées d'entreprises formelles dont l'emploi n'est ni régulé, ni stable, ni protégé. Les travailleurs temporaires peuvent en faire partie"

    Source: Organisation Internationale du Travail

    Recycleurs organisés

    "Recycleurs qui font partie d'une organisation formelle et dotée de statuts enregistrés légalement, comme par exemple une coopérative, une association, une mutuelle..."

    Source: Silvestre Angela, Antolinez Alexander, Parra Federico. Ojo al Plan Maestro. Una mirada critica al Plan Maestro para el Manejo Integral de los Residuos. Enda América Latina. 2004.

    Recycleurs indépendants

    "Recycleurs qui ne font pas partie d'une organisation formelle et dotée de statuts enregistrés légalement, comme par exemple une coopérative, une association, une mutuelle...
    A noter que ces recycleurs préfèrent le terme "indépendant" à celui de "non organisés" pour souligner leur propre liberté et s'opposer à l'injonction d'organisation."

    Source: Silvestre Angela, Antolinez Alexander, Parra Federico. Ojo al Plan Maestro. Una mirada critica al Plan Maestro para el Manejo Integral de los Residuos. Enda América Latina. 2004.

    Exclusion sociale

    "Situation de désavantage économique, professionnel, politique ou en termes de statut social, résultant de la difficulté qu'une personne ou un groupe éprouve pour s'intégrer à un système de fonctionnement social".

    Source: Académie royale d'Espagne

    Sécurité sociale

    "L'ensemble des prestations que la société fournit à des citoyens ou à des ménages, via des mesures publiques et collectives, dans le but de leur garantir un niveau de vie et un minimum de dignitité, et de les protéger face à la perte ou la baisse de ce niveau de vie suite à certains risques connus ou à des besoins fondamentaux".

    Source: Van Ginneken, Wouter. Extending social security: policies for developing countries. Revista internacional del trabajo, vol. 122 (2003), number 3.2003, p.308.

    Protection sociale

    "Garanties que la société accorde par l'intermédiaire des pouvoirs publics, afin qu'un individu ou qu'un groupe d'individus puisse satisfaire ses besoins de santé en ayant un accès adéquat aux services du système ou de l'un des sous-systèmes de santé existant dans le pays concerné, sans que sa capacité de paiement soit un frein. Les groupes sociaux qui ne disposent pas de ces garanties sont des exclus du système de santé".

    Source: OIT, Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS), Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

    Inclusion sociale

    Processus qui garantit que les personnes en danger de pauvreté et d'exclusion obtiennent les possibilités et les ressources nécessaires pour participer pleinement à la vie économique, sociale et culturelle, et qu’elles jouissent d’un niveau de vie et de bien-être considéré comme normal pour la société dans laquelle elles vivent. L’inclusion sociale leur garantit une meilleure participation aux processus de prise de décision qui affectent leur vie et un meilleur accès à leurs droits fondamentaux ”.

    Source: Définition donnée par la Commission européenne dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de Lisbonne in Document de politique transversale française, projet de loi de finances pour 2011- L’inclusion sociale, p 9.

    Gestion des déchets

    Un déchet est d’après le Code de l’Environnement français: « tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l'abandon » (Article L 541-1 du Code de l'environnement). Les déchets peuvent être d’origine industrielle, domestique,…

    Quant à la gestion des déchets c'est le processus qui intègre la production des déchets jusqu’à leur traitement. L’objectif est d’encadrer leur fin de vie pour limiter les nuisances, l’encombrement qu’ils provoquent, et les risques liés à leur caractère dangereux qui pourrait avoir des impacts sanitaires ou environnementaux. Cela commence donc dans la poubelle du consommateur avec, idéalement, un tri à la source grâce à des bacs différenciés selon les déchets (organiques, recyclables, toxiques…).

    Chaque unité territoriale compétente met en place différentes politiques de gestion des déchets y incluant parfois des acteurs privés. Car c’est aujourd’hui un enjeu financier (augmentation des coûts de gestion des déchets)  et environnemental.


    Nos partenaires financiers

    Commission Européenne Ministère Allemand de l'Education et de la Recherche Ministère français de l'Emploi (CNASEA) Genève Tiers-Monde Fondation RAJA Logo Fondation Grupo Familia Logo CDC Développement solidaire

    Commission Européenne, Ministère Allemand de l'Éducation, de la Recherche, Ministère français de l'Emploi (CNASEA), Genève Tiers-Monde,
    la Fondation Raja, la Fondation Grupo Familia et l'association CDC Développement solidaire.