Les partenaires

Le réseau international Enda

Les cinq partenaires du projet IWPAR (Enda Europe, Enda Océan Indien, Enda Ethiopie, Enda Vietnam et Enda Colombie) font partie du réseau international Enda (Environnement et Développement), fondée en 1972 à Dakar au Sénégal.Le réseau est fondamentalement engagé dans la lutte contre la pauvreté et la promotion du développement durable des groupes de base. Pour cela, Enda s’efforce de favoriser l’accès aux services de base comme l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, promeut l’équité homme-femme et la protection des ressources naturelles mais aussi la santé communautaire (VIH/SIDA), l’agriculture urbaine : www.endatiersmonde.org

Enda-Europe

Enda Europe website
      http://enda-europe.org

Enda Europe est une association de droit français (loi 1901) membre du réseau international Enda Tiers Monde dont l'expérience justifie et inspire son action. C’est une association française qui agit en Europe et à l’international en tant que membre d'un réseau international fortement ancré au Sud.

Dans le prolongement de la vision et des missions propres à Enda Tiers Monde et à l'ensemble de ses entités, Enda Europe insiste sur son apport spécifique suivant : Enda Europe est consciente que la plupart des pays du monde font face à des défis non seulement similaires dans leurs symptômes mais communs dans leurs causes profondes (dégradation de l’environnement, marginalisation de certains groupes sociaux, persistance de violences multiformes, complexification croissante de l’économique, du politique et des relations sociales), avec des moyens extrêmement inégaux pour s’y adapter et sans cesse réinventer des réponses à ces défis. Ainsi, Enda Europe œuvre-t-elle en faveur d’une prise de conscience et d’une évolution des actions, particulièrement au Nord, sur ces enjeux et la circulation (Sud-Sud, Sud-Nord, Nord-Nord et Nord-Sud) des pratiques les plus adaptées pour y répondre.

Enda Europe met en avant cinq missions qui lui sont propres tout en prolongeant celles d’Enda Tiers-Monde :

  • Porter la voix des entités d'Enda au Sud et des dynamiques populaires qu'elles soutiennent.
  • Interpeller et influencer les politiques publiques Nord-Sud mais aussi "bousculer" les certitudes qui fondent les pratiques des acteurs, tant publics que privés, qui mènent des activités au Sud.
  • Valoriser les expériences et savoir faire du Sud dans les problématiques au Nord, notamment dans les domaines de la gestion responsable de l'environnement, de la participation ou concertation populaire ainsi que de la lutte contre les exclusions et les inégalités de genre.
  • Contribuer à interpeller les entités d’Enda au Sud et leurs partenaires sur les défis émergents concernant les interdépendances Nord Sud (politiques migratoires et environnementales notamment).
  • Mobiliser des moyens financiers, humains. et partenariaux pour renforcer l’action d’Enda au Sud.

Pour Enda Europe, compte tenu de ses ancrages et lieux sociaux, les "sans voix" à soutenir plus particulièrement sont aujourd’hui notamment les migrants et migrantes, les femmes entrepreneuses sociales ou victimes de violences, les récupérateurs et recycleurs informels de déchets, les jeunes étudiants étrangers en France, les promoteurs populaires de programmes d’eau et assainissement, les habitants et habitantes des quartiers populaires, etc… Il s'agit ici de rendre possible le changement social, et notamment l’évolution de la protection sociale, de l'accès et du contrôle des ressources, le développement des responsabilités du point de vue social, intergénérationnel et de genre, en favorisant l'expression des intérêts stratégiques des groupes sociaux que l’on ne voit ni n’entend habituellement.

Enda Europe intervient aujourd’hui dans les domaines suivants :

  • Migrations et Développement
  • Environnement urbain
  • Genre et Développement
  • Education au Développement
  • Dialogue politique et plaidoyer

Enda Océan Indien

Mission

Enda Océan Indien, entité décentralisée de l’ONG internationale Enda Tiers Monde a été créé en 1996 à Antananarivo. La mission d’Enda OI est le développement durable avec comme stratégie d’intervention le renforcement et l’accompagnement des acteurs locaux dans leurs projets de développement, qu’ils soient individuels (habitat, emploi…) ou collectifs (assainissement).

Vision

Enda OI concentre ses actions vers les populations les plus démunies, familles, enfants et adolescents. L’équipe est chaque jour en contact direct avec les acteurs de ses différents projets. Enda Océan Indien a développé et orienté l’ensemble de ses actions autour d’une stratégie commune, de renforcement et d’accompagnement des acteurs locaux dans la réalisation de projets de développement social, individuels ou collectifs. L’engagement dans le projet doit être fort, ou, grâce à l’appui d’Enda, le devenir. Enda s'investit avec les groupes de base, à partir de leurs expériences et en fonction de leurs objectifs, dans la recherche et la mise en œuvre d'un développement alternatif. Cet engagement auprès des plus pauvres se traduit notamment par une présence à tous les niveaux d'action et de décision ; l'élaboration de démarches reproductibles, joignant action, recherche, formation et communication.

Action

Les principes d’action d’Enda OI sont:

  • Répondre à des besoins clairement identifiés, dans des domaines peu investis par d’autres organismes.
  • Impliquer les bénéficiaires dans la conception et la réalisation des projets mis en œuvre,
  • Travailler en partenariat avec les institutions, collectivités locales, associations et organismes qui partagent les mêmes objectifs,
  • Solliciter systématiquement une collaboration avec les pouvoirs publics,
  • Expérimenter de nouvelles méthodes d’approches et d’intervention, capitaliser et diffuser les pratiques.

Enda OI développe ses programmes dans cinq domaines :

  • l’insertion des jeunes en situation difficile (Antananarivo, Mahajanga),
  • la formation des acteurs sociaux (Antananarivo),
  • l’habitat social (Antananarivo),
  • l’assainissement des quartiers défavorisés (latrines et collecte des déchets) (Antananarivo, Mahajanga),
  • La violence conjugale.

Enda Colombie

Enda Colombia website
       http://www.endacol.org

Enda Amérique latine - Colombie est une ONG qui opère dans la ville de Bogotá depuis 1983 et fait partie du réseau international Enda Tiers Monde.

Enda est né du Centre de planification urbaine de l'Université des Andes dans l’objectif de construire des alternatives sociales et technologiques pour l'amélioration des quartiers en Colombie. L’ONG a ensuite diversifié ses procédés, étendant ses actions à l'éducation populaire, aux technologies socialement appropriées pour les femmes, au recyclage, à l'environnement urbain alternatif, à la création et la promotion de réseaux de jeunes, le soutien aux communautés dans la relocalisation et à diverses publications. L’organisation s’est constituée en entité juridiquement autonome le 20 Octobre 1989.

Mission

Enda Colombie vise au renforcement de la démocratie, la non-violence, le pluralisme et l’équité en termes économiques, culturelles et de genre. À cette fin, dans le domaine de la gestion environnementale urbaine, le développement humain favorise les secteurs urbains individuels et collectifs, la consolidation organisationnelle, leur articulation avec d'autres acteurs et leur effet sur les politiques publiques et en tant qu’acteurs centraux de la ville, la favorisation de partenariats Sud-Sud et la création de nouvelles formes de relation Nord-Sud.

Vision

Enda Colombie vise une reconnaissance internationale, nationale, régionaleet locale dans la gestion communautaire des biens publics, notamment sur les questions de l'eau, la gestion des déchets, la souveraineté alimentaire et la formulation de politiques publiques.

Action

Enda met en question la pérennité des villes et leur impact sur l’environnement. Dans cet esprit, les activités d’Enda Colombie s’orient vers la gestion urbaine environnementale et la société. Pour atteindre son but, Enda Colombie travaille avec des organisations et des individus locaux pour promouvoir la dignité des habitants dans la ville, particulièrement la ville de Bogota, mais dans le même temps Enda s’engage dans la lutte contre l’exploitation de l’environnement et la société. Enda a identifié le traitement de déchets, la gestion des ressources publiques comme l’eau, et la planification du territoire comme des thèmes d’action prioritaires. En plus, Enda travaille avec les récupérateurs de déchets et les recycleurs et leurs organisations dans la sensibilisation des habitants sur le traitement des déchets.


Enda Vietnam

Enda Vietnam website
    http://www.endavn.org.vn

Mission

Enda Vietnam a été fondé en 1993 et a acquis un caractère associatif en 1997. La mission d’Enda Vietnam est de travailler avec les communautés locales pour développer des stratégies environnementales, sociales et économiques pour améliorer le niveau de vie des populations vietnamiennes défavorisées à atteindre l'objectif gouvernemental de l'égalité de la vie pour tous. Enda Vietnam s’engage à promouvoir la dignité humaine, le pluralisme, la diversité culturelle et l’égalité entre les hommes et les femmes.

Vision

Enda Vietnam envisage "Une société vietnamienne où les gens peuvent vivre ensemble de manière pacifique, démocratique et égalitaire et dans une société vietnamienne, où les gouvernements, les citoyens et les organisations sociales se renforcent mutuellement en vue de lutter contre la pauvreté et l'injustice ainsi que de bâtir des conditions environnementales saines".

L'échange d'expériences est également important dans la méthode d’apprentissage, d’auto-assistance et de formation. Cela se fait grâce à des activités d'échange entre les groupes communautaires. De cette manière, enda Vietnam essaie de favoriser la compréhension et la solidarité entre les communautés de différentes villes. Enda Vietnam croit aux solutions locale et nationale, puis au soutien mutuel entre les pays en développement, en particulier en Asie.

Action

Afin d’atteindre son objectif, Enda Vietnam croit en l’importance de favoriser de solides relations entre les communautés au niveau local et national. Ces relations, à leur tour, ont des conséquences pour les rapports au plan international et entrainent une meilleure compréhension et un soutien mutuel entre les pays en développement, mais en particulier, ceux d’Asie. A cette fin, Enda Vietnam envisage le développement communautaire comme son approche de base pour atteindre des situations avantageuses pour tous (relations gagnants/gagnants).

Les points suivants représentent quelques éléments de l’approche du développement communautaire d’Enda Vietnam :

  • La modernisation des infrastructures communautaires
  • Le soutien des récupérateurs et recycleurs de déchets
  • Le soutien et la consultation sur les changements de la politique publique
  • Le développement des mécanismes financiers appropriés pour la relocalisation et la réimplantation des habitants
  • Influencer les politiques de logement du gouvernement en faveur des familles pauvres et des groupes vulnérables.

Enda Ethiopie

Mission

Enda-Ethiopie est membre du réseau international Enda (Environnement, Développement et Action) basé à Dakar, au Sénégal. La mission d’Enda Ethiopie est de lutter contre la pauvreté, préserver et améliorer l’environnement, et promouvoir la citoyenneté active en Ethiopie. Ses activités sont centrées sur l'économie populaire urbaine et l'écologie, l'éducation environnementale, l'agriculture durable et la communication.

Vision

L’approche d’Enda Ethiopie est d'aider les populations locales à rechercher les solutions appropriées à leurs problèmes, tirer le meilleur parti des ressources locales, de négocier et d'identifier les moyens d'action, organiser leurs activités et d'évaluer leurs propres méthodes et résultats. En appuyant les groupes de base (femmes, jeunes, artisans, agriculteurs urbains, etc), Enda-Ethiopie refuse les solutions toutes faites, avec ses propres projets ou avec les membres de ces groupes. Toutes les actions ou les projets sont initiés par les membres des groupes. Enda Éthiopie croit aux efforts individuels, qui ont un impact durable dans la mesure où ils se combinent avec les actions des autres. Tous les efforts initiés par Enda-Éthiopie sont donc menés en association avec d'autres partenaires. La participation de tous ceux qui sont impliqués à différents niveaux dans le processus de développement est demandée.

Action

Enda met en place des programmes pour:

  1. Améliorer les conditions de vie dans les kebeles (quartiers)
    Enda appuie la mise en œuvre des efforts de développement par les résidents des quartiers, en particulier les femmes et les jeunes.
  2. L'agriculture urbaine
    Une des démarches d’Enda Ethiopie dans la lutte contre la pauvreté est de promouvoir l'agriculture urbaine, de sorte que les parcelles vierges des villes peuvent être utilisées pour produire des aliments nutritifs
  3. L'agriculture durable
    Le programme d'Enda Ethiopie pour la promotion et l'expansion de l'agriculture durable en Ethiopie a trois composantes majeures: la formation, le réseau et les programmes de réalisation de l'agriculture durable en Éthiopie, en vue d'optimiser le partage d'expertise, de savoir-faire, ressources, données et résultats de recherche sur l'agriculture durable.
  4. Education environnementale et programme environnemental urbain
    Publication d'un magazine sur les questions environnementales et de développement en Ethiopie. Enda travaille désormais avec des partenaires éthiopiens et allemands sur un projet de recherches et de développement (IGNIS) et également avec l’Organisation internationale du travail (OIT) pour une formation de compostage domestique destinée à 440 pré-collecteurs de déchets. Ces programmes sont complétés par le programme IWPAR, an vue d’améliorer les conditions de vie et de travail des pré-collecteurs de déchets via un accès à une protection sociale adéquate et pérenne.
  5. Le Programme sur l’économie environnementale urbaine
    Le programme sur l’économie environnementale urbaine est un programme d’Enda qui est mené dans plusieurs pays où se situent des bureaux d’Enda.

Autres partenaires

Enda Europe, comme toute autre ONG, ne pourrait pas agir sans l'aide précieuse de ses bénévoles : renfort et richesse humaine qui font vivre l’échange et la diversité au sein de notre association. Le projet IWPAR, fort de son esprit de partage d’expériences et de solidarité ne saurait donc compter sans eux.

Un grand merci aux bénévoles Enda Europe et en particulier à Constanza Fuentes, Dona Bayounguissa, Juliette Palmade, Carole Millereux, Claire Cuisenier, Gloria Bâ, Sara Desessard et Hélène Le Doaré pour avoir traduit la plupart des fiches de bonne pratique insérées dans ce site internet.

Nous remercions aussi sincèrement les traducteurs professionnels de l’association Traducteurs Sans Frontières pour toute l’aide et le soutien de qualité apportés à ce projet. La traduction entière de ce site internet en espagnol ainsi que du premier rapport synthétique sur les conditions de vie et de travail des recycleurs populaires de déchets leur revient. Plus d’infos sur l’association sur leur site www.tsf-twb.org

Traducteurs Sans Frontières logo

Nos partenaires financiers

Commission Européenne Ministère Allemand de l'Education et de la Recherche Ministère français de l'Emploi (CNASEA) Genève Tiers-Monde Fondation RAJA Logo Fondation Grupo Familia Logo CDC Développement solidaire

Commission Européenne, Ministère Allemand de l'Éducation, de la Recherche, Ministère français de l'Emploi (CNASEA), Genève Tiers-Monde,
la Fondation Raja, la Fondation Grupo Familia et l'association CDC Développement solidaire.